Quels sont les différents types de perles?

Autrefois appelée margarita ou union, la perle est une concrétion calcaire fabriquée par certains mollusques bivalves en réaction à un irritant qui s’infiltre à l’intérieur de sa coquille. Elles entourent ce corps étranger d’une couche de nacre (carbonate de calcium) créant ainsi une perle. Sa découverte ne date pas d’hier. Des fouilles archéologiques ont permis de la retrouver à l’intérieur de tombes vieilles de 32 000 ans. Symbole de pureté, de richesse et de prestige, de la Rome antique à l’Angleterre victorienne, la perle a toujours fait l’objet de fascination et de convoitise. Au début du 20e siècle, le japonais Kokichi Mikimoto ouvre la première ferme perlière et développe la culture de perle, une technique qui s’est depuis répandue dans tous les archipels de l’Océan Pacifique.

La couleur de la perle 

Chaque perle est unique même si elles peuvent parfois être difficiles à différencier les unes des autres. Sa taille, sa forme, sa symétrie, sa couleur, sa transparence, son lustre, sa texture, sa clarté de surface et sa luminosité en profondeur (l’orient) sont toutes des caractéristiques qui la définissent et qui augmentent ou diminuent sa valeur.  La couleur de la perle, par exemple, dépend du type de mollusque dans lequel elle se forme, de sa nutrition, de la composante chimique de ses minéraux et de l’eau dans laquelle elle baigne. Il y aurait mille et une autre caractéristiques de la perle sur lesquelles nous pourrions nous attarder mais concentrons-nous sur les types de perles comme le titre le suggère.

Plusieurs rangées de perles de toutes les couleurs

Les types de perles

Les types de perles les plus connues sont les perles Akoya, les perles de culture d’eau douce, les perles de Tahiti et les perles de culture des Philippines, aussi appelées les perles des mers du Sud. C’est sur ces types de perles que nous concentrerons notre recherche mais il existe également le Mabé, le Keshi, les perles de conque, les perles de Melo et les perles d’ormeau. Ces dernières, trouvées à l’état naturel, sont considérées comme les plus rares et les plus belles, affichant une brillance très élevée et un lustre intense. La Confédération Internationale de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie des diamants, Perles et Pierres (CIJBO) dénombre 69 espèces et sous-espèces de mollusques d’eau salée et d’eau douce capables de produire des perles. La différence entre les perles fines dites naturelles et les perles de culture nées d’une greffe provoquée par l’intervention humaine est bien expliquée dans ce texte. Il faut se méfier des imitations en verre et en plastique, visuellement très réussies mais dont la surface de la perle est lisse et sans aspérités. 

Deux cultivateurs de perles chinois se promènent sur leur bateau et observent leur culture de perles

Les perles Akoya

Du japonais akoya-gai signifiant huître perlière marine, sa culture a permis à Kokichi Mikimoto de mériter le titre de «père de la perle». Chaque huître peut contenir jusqu’à cinq nucléus en nacre qui prennent de 8 mois à 2 ans pour se développer. Ce sont de petites perles de formes bien rondes et de couleurs blanche, crème et jaune. Ces perles de culture du Japon ont un diamètre variant entre 2 et 8 mm. Il faut ensuite trier les perles après la récolte puisqu’elles ne sont pas toutes de qualité commerciale. La production des akoyas du Japon s’est aujourd’hui déplacée dans les eaux moins polluées de la Chine, du Vietnam et de Tahiti.

Un employé d'une compagnie de culture procède à l'implantation d'un irritant dans une huître perlière

Les perles de culture d’eau douce

Les rangs de belles perles blanches utilisées pour fabriquer des colliers ou des bracelets proviennent généralement des perles de culture d’eau douce. Grâce à la nucléation par tissu, un mollusque d’eau douce de grande valeur peut produire jusqu’à 50 perles de formes et de couleurs variées pouvant atteindre jusqu’à 14 mm de diamètre. Entièrement formées de couche de nacre, ces perles claires et lumineuses se forment dans un délai de 8 mois à 5 ans. La Chine en produit plus 1500 tonnes par année, dont la très prisée perle d’eau douce rose, ce qui en fait le plus gros producteur mondial.

Les perles de Tahiti

Seul son nom des perles rares fait rêver. D'une magnifique île de la Polynésie française, la variété de perles noires de Tahiti est sans aucun doute la plus convoitée d’entre toutes. Mais contrairement à la croyance populaire, les perles noires et les perles grises de Tahiti ne sont pas les seules à être récoltés sur cette île paradisiaque. On en retrouve aussi de couleurs blanche, bleue, aubergine et d’un mélange arc-en-ciel. Elles se distinguent par le contraste marqué entre la couleur de surface et la luminosité en profondeur (orient), nuances de bleu, de bleu-vert, de violet et de vert-rose. Cet orient vert-rose nommé « paon » est d’ailleurs le plus rare et le plus cher. La croissance des perles de Tahiti en eau de mer dure de 4 à 5 ans. Leurs tailles peuvent atteindre jusqu’à 18 mm de diamètre. Chaque huître ne peut contenir qu’un seul nucléus à la fois mais elle peut être cultivée à répétition.

Les perles de culture des Philippines

Les perles de culture des Philippines également nommées perles des mers du Sud sont cultivées aux Philippines, en Australie et en Indonésie. L’Australie utilise une variété d’huîtres à lèvres argentées qui est reconnue pour produire des perles blanches avec une teinte argentée tandis que l’Indonésie et ses huîtres à lèvres dorées, cultivent des perles de mers blanches plus dorés avec une palette d’un jaune champagne plus ou moins foncé. Les perles de culture provenant des Philippines se distinguent par l’intensité de leur teinte dorée, leur diamètre pouvant atteindre 20 mm et leur lustre brillant et satiné. Un rang de perles de qualité peut prendre plusieurs années à obtenir. L’huître perlière des mers du Sud ne peut recevoir qu’un implant à la fois et peut prendre de 2 à 6 ans pour créer sa perle.

L’engouement pour la perle de Tahiti

La perle de culture noire de Tahiti attire les projecteurs du monde de la joaillerie ces temps-ci. Est-ce dû à son orient profond et ses origines exotiques? La bijouterie Flamme en rose suit cette tendance de près et travaille présentement afin de vous offrir une nouvelle gamme de produits avec cette couleur de perle. Nous offrons déjà depuis plusieurs années des bijoux confectionnés avec des perles de culture d’eau douce. Prenez le temps de découvrir notre collection L’intemporelle. Suivez-nous pour en connaitre davantage.

Bague avec perle au centre et deux diamants de chaque côté. Toute délicate de Flamme en rose
Boucles d'oreilles style bouton avec perles de Tahiti
Bracelet de perles blanches de culture d'eau douce. L'intemporelle au poignet de Flamme en rose.
Pendentif et boucles d'oreilles avec perles blanches de culture d'eau douce. Toute délicate de Flamme en rose.
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique