Livraison gratuite partout au Canada!
Est-ce que le diamant conçu en laboratoire est un vrai diamant?

Est-ce que le diamant conçu en laboratoire est un vrai diamant?

Un diamant est un diamant. Il n’existe pas de vrais ou de faux diamants. Le diamant conçu en laboratoire dit «de synthèse» comporte les mêmes propriétés que le diamant naturel. Tous deux sont une forme cristalline du carbone. Le premier est né hors sol tandis que l’autre, au cœur de la terre mais ils répondent tous deux aux 4 critères d’évaluation d’un diamant.

Les 4 critères d'évaluation d'un diamant

  1. Il doit être le plus clair possible.
  2. Il doit avoir un carat élevé.
  3. Il doit être le plus blanc possible.
  4. Il doit avoir une bonne qualité de taille pour refléter au mieux la lumière. 

Le diamant est le plus dur des matériaux connus, obtenant 10/10 sur l'échelle de Mohs. Il est peu compressible, il est chimiquement inerte, il résiste à la corrosion et il est beau. Surtout quand il est pur. Voilà pourquoi le diamant est l’enfant chéri de la joaillerie.

La création du diamant de laboratoire

Même si plusieurs chimistes y travaillaient depuis près d’un siècle, on attribue la création artificielle de la première pierre à Tracy Hall, un chimiste physicien américain. À l’emploi de General Electrics, il invente une machine qui reproduit artificiellement les conditions dans lesquelles naissent les diamants. Un peu de graphite, un coup de chaud, une pression énorme et les pierres sont là. Si les premières pierres ont surtout servi les secteurs industriel et de la haute technologie, le diamant de synthèse s’est depuis raffiné et s'est introduit peu à peu dans le domaine de la joaillerie. Aujourd’hui, il existe deux techniques pour créer ces diamants synthétiques : La méthode dite HPHT pour Haute Pression Haute Température et la technique DCV pour Dépôt Chimique en Phase Vapeur.

Quelle est la valeur d'un diamant de synthèse?

La valeur d’un diamant créé en laboratoire varie. Il est environ 30% à 50% moins dispendieux que le diamant naturel. 

Le diamant cultivé en laboratoire, une pierre à la mode.

Ses détracteurs vous diront qu’une pierre créée en laboratoire en quelques jours n’est pas aussi exceptionnelle qu’une pierre forgée par la nature pendant des milliers d’années. Pourtant il est littéralement impossible d'en voir la différence à l'oeil nu, même avec les appareils traditionnels de gemmologie. On peut dire que le diamant de synthèse a le vent dans les voiles par les temps qui courent. Plusieurs grandes marques cherchent à rejoindre un public plus jeune et sensibilisé aux dégâts environnementaux causés par l’extraction de pierres précieuses. Ces clients veulent consommer des produits dont ils connaissent la traçabilité, les méthodes de production et l’impact qu'ils ont sur l’environnement que ce soit dans les secteurs alimentaire, vestimentaire et des produits de luxe. Même les marchés européens et chinois, habituellement plus conservateurs, s’intéressent de plus en plus au diamant de synthèse.

C'est une question de choix.

Chez Flamme en rose, nous fabriquons autant nos bijoux avec des diamants naturels canadiens qu'avec des diamants synthétiques. Nous offrons également la moissanite de la maison Charles & Colvard, une pierre près de dix fois moins chère que le diamant et qui s'y compare à l’œil nu. Surtout, nous choisissons des pierres éthiques et fabriquons nos bijoux de façon éco-responsable. Êtes-vous prêts à faire votre choix?