Quel prix payer pour une bague de fiançailles?

Quel prix payer pour une bague de fiançailles?

Dans la liste des questions existentielles que l’on se pose au cours d’une vie, il y a certainement celle concernant le prix à payer pour une bague de fiançailles.  Bon, elle n’est peut-être pas en tête de liste mais lorsque vient le temps des amours, la question du prix final que l’on veut payer peut le devenir.  On veut faire plaisir à l’être cher et on veut investir de la bonne façon.

Respecter son budget

L’achat d’une bague de fiançailles et l’offrir à quelqu’un que l’on aime est un des moments les plus excitants d’une vie. Il n’est toutefois pas nécessaire de s’endetter inutilement pour que cette personne nous réserve son cœur. Si c’est le cas, on est bien mal parti. D’un autre côté, il serait tout aussi mal vu d’offrir une bague de fiançailles de peu de valeur alors que l’on est en moyen d’investir. Tout est une question de jugement. On suggère habituellement un mois de salaire comme investissement adéquat et somme tout généreux pour l’achat d’une bague de fiançailles.


Un couple regarde des bagues de fiançailles sur un comptoir

Sur cette pierre, je bâtirai ma bague


Si le diamant, symbole de pureté et d’éternité, demeure le premier choix pour la majorité des gens, il n’en demeure pas moins qu’il existe plusieurs autres pierres précieuses pour orner une bague de fiançailles. Certains vont même préférer le rubis, le topaze ou l’émeraude. La moissanite peut s’avérer un choix extrêmement judicieux puisqu’elle ressemble sur tous les points à un diamant mais coûte moins cher. Le diamant créé en laboratoire est aussi une excellente option pour ceux qui se préoccupent de leur empreinte environnementale et qui désirent payer moins cher. La différence est notable. Certains ne jurent que pour la bague de fiançailles avec un gros diamant naturel mais sachez que toutes ces options existent lorsque vous ferez votre choix.


Diamant créé en laboratoire méthode HPHT non taillé

Bague en or blanc avec une moissanite de 7 mm

Bague avec une moissanite de 7mm

Parlons métal

Argent sterling, or ou platine, le choix du métal influencera grandement le coût de votre bague de fiançailles et éventuellement celle de la bague de mariage. Le platine est le métal qui coûte le plus cher puisqu’il demande plus de temps de préparation et de savoir-faire mais vous avez un investissement de calibre entre les mains. L’or et ses multiples variantes demeure le métal le plus populaire. Plus l’or est pur, plus son carat est élevé. L’or 18 carats, pur à 75%, est le plus utilisé pour la fabrication des bagues de fiançailles mais le 10 carats et le 14 carats peuvent très bien faire l’affaire quand on veut réduire les coûts. L’argent sterling, communément appelé argent 925, est rarement utilisé pour les bagues de fiançailles mais si c’est le cas, assurez-vous que l’argent soit traité au rhodium pour qu’il garde son éclat pendant longtemps.

Autres critères lors d'un achat d'une bague de fiançailles

La renommée du joaillier est un critère qui a une grande influence sur le prix final du bijou. Il n’est pas rare de voir les prix multipliés par deux, par trois, voire par cinq lorsque nous achetons d’une maison reconnue mondialement. Le monde de la joaillerie en est un de confiance et plusieurs sont prêts à payer plus pour que leur investissement soit associé à une grande marque. 


Une bague créée sur mesure sera aussi beaucoup plus dispendieuse qu’un modèle classique et la complexité de la fabrication peut grandement altérer le coût de la bague de fiançailles. Chez Flamme en rose, nous créons des bagues sur mesure et offrons également un vaste choix de modèles classiques. Nous sommes la référence au Québec pour le service de transformation qui permet à de vieux bijoux d’être réutilisés. Ces bijoux, souvent obtenus par héritage, possèdent des métaux et des pierres précieuses qui peuvent servir à la fabrication d’une toute nouvelle bague permettant ainsi la réduction des coûts. N’hésitez pas à contacter l’une de nos maîtres joaillières pour en connaître davantage.